Le bouquetin

Le bouquetin des Alpes est un ongulé, proche des chèvres domestiques. Inféodé aux falaises abruptes, ses onglons souples lui donnent une grande agilité sur le rocher. Mâles et femelles portent des cornes ornées d’anneaux de parure qui poussent durant toute leur vie. Celles des mâles peuvent atteindre un mètre de long. Celles des étagnes (les femelles), plus petites, sont presque droites. En hiver, vires et barres escarpées accueillent mâles et femelles pour le rut annuel. Suivront les temps difficiles d’économie d’énergie, de déplacements pour assurer la ration quotidienne d’herbe sèche et ne pas s’exposer aux avalanches. Au printemps, c’est l’allégresse ! Les hardes de mâles se recomposent dans le bas des alpages et joutent pour s’assurer un rang social, étagnes et jeunes profitant de l’herbe nouvelle. En juin, les femelles gestantes se retirent pour mettre bas. L’été, nous les retrouvons groupées en « nurseries » dans les hauts versants. Cette saison est aussi mise à profit pour prospecter de nouveaux territoires. Les premières neiges d’automne ramènent lentement la colonie vers les zones d’hivernage, généralement de grands versants exposés au sud.